Platform for African – European Partnership in Agricultural Research for Development

Monday, December 10, 2012

Slash and burn agriculture in DRC


4 Decembre 2012, Bruxelles. WWF et la Cooperation Technique Belge ont organise une rencontre entre chercheurs, opérateurs publics, ONG, bailleurs, afin de discuter les méthodes de travail et connaissances en matière d’impact de l’agriculture sur brûlis sur les forêts congolaises.

Dans les zones forestières, l’agriculture sur brûlis est l’agriculture paysanne par excellence en République Démocratique du Congo. Méthode d’agriculture particulièrement appropriée pour l’approvisionnement alimentaire des populations et capable de répondre aux besoins humains tout en ayant peu d’impact sur la conservation, il apparait que ce mode d’agriculture est devenu, sous l’effet de la pression démographique, une des principales causes de déforestation.

Plus précisément, les objectifs du séminaire etaient de :

  1. Renforcer la collaboration entre les ONG de terrain, la coopération bilatérale et les chercheurs
  2. Analyser les freins et leviers permettant de développer en périphérie des aires protégées et/ou des forêts une agriculture assurant conservation et sécurité alimentaire
  3. Identifier les déficits de connaissances scientifiques et les synergies possibles sur ces matières entre ONG et scientifiques
  4. Fournir des recommandations d’actions qui, à court, moyen ou long terme, devraient permettre aux différents participants d’améliorer leur travail de développement ou de recherche agricole pour la prise en compte des interrelations entre agriculture et conservation des forêts

No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.